Aller au contenu de la page

Hausse tarifaire sur ce produit

Timbre - Maison Caillebotte - Yerres - Lettre verte

Timbre - Maison Caillebotte - Yerres - Lettre verte
1 / 2
Livraison OFFERTE
à partir de 25 € d’achats
1,16 €
Prix unitaire TTC
En stock
Vendu et expédié par La Poste

Description

ID 1123044

Nature de l'envoi : Lettre verte (J+3)

Poids maximum : 20 g

Destination de l'envoi : France

Le 26 juin 2023, La Poste émet un timbre illustré par la maison familiale à Yerres du peintre impressionniste Gustave Caillebotte.

La Maison Caillebotte et Yerres Essonne sont imprimées en encre dorée ainsi que les contours de la feuille.

Demeure familiale du célèbre peintre impressionniste, la Maison Caillebotte et surtout son parc à l’anglaise ont véritablement servi d’atelier de plein air au jeune Gustave de 1860 à 1879. Propriété des seigneurs de Yerres au XVIe siècle, de la famille Budé – de l’illustre fondateur du Collège de France – à plusieurs ministres du roi Louis XV, ce domaine passera en mains bourgeoises avant la Révolution.

En 1824, c’est Pierre Frédéric Borrel, propriétaire du « Rocher de Cancale » à Paris, qui transforme la maison en villa de style néo-classique et la dote d’un parc à l’anglaise orné de fabriques invitant au voyage.

Mais sa faillite l’oblige à vendre et, en 1843, la veuve de Martin Guillaume Biennais – l’orfèvre de Napoléon Ier – l’enrichit d’une chambre à coucher en acajou et bronze doré.

En 1860, le père de Gustave Caillebotte achète la propriété en l’état pour en faire sa résidence de villégiature, avec sa famille, loin des travaux bruyants du Paris d’Haussmann en pleine transformation.

Sans changer les décors ni le style de la demeure, il réaménage le salon de jeu et fait construire dans le parc le chalet suisse, la volière, le lavoir et la chapelle destinée à son fils aîné, Alfred, qui était prêtre.

Ces années de bonheur familial à Yerres se ressentent dans les œuvres que Gustave Caillebotte réalisera alors, jouant des perspectives et de la lumière dans le potager, les sous-bois, sur les massifs fleuris, les pelouses, la rivière.

En 1879, après le décès de leurs parents, les frères Caillebotte vendent le domaine à une famille qui le conservera près d’un siècle, puis Paul Chaslin l’achètera en 1963 pour le préserver de la promotion immobilière.

Cette propriété reviendra à la Ville de Yerres en 1973.

À partir de 1995, la municipalité n’aura de cesse de la rénover et de l’animer, célébrant ainsi l’art de vivre à la française d’une famille de la bourgeoisie moderne du XIXe siècle.

© La Poste - Maison Caillebotte - Tous droits réservés

Le Client est informé qu’il dispose d'un délai légal de 14 jours à compter de la date de réception de sa commande pour se rétracter en contactant le service client par la rubrique «Aide et Contact» sur le Site ou en envoyant le formulaire de rétractation figurant en annexe 1 des CGV par voie postale :
Service Client Internet - La Boutique - 99 999 La Poste Cedex